• Dopez votre cerveau avec une alimentation adaptée

    Dopez votre cerveau avec une alimentation adaptée

    Souvent, lorsque l’on songe aux effets de l’alimentation, on pense immédiatement aux possibles kilos en trop. Ou encore à la bonne humeur qu’inspire la seule évocation de certains produits alléchants. Mais la nourriture a aussi d’autres impacts, positifs en l’occurrence. Ce que l’on mange peut être bénéfique pour les performances intellectuelles. En choisissant minutieusement les menus, ces derniers font du bien au cerveau, améliorant, la concentration, la mémoire mais aussi les facultés d’apprentissage. Quels sont alors les aliments à privilégier pour un cerveau au top ?

     

    Les sucres lents ou féculents

    La première chose dont le cerveau a besoin pour bien fonctionner est le sucre, source d’énergie. Vous devez donc en apporter une bonne dose pour préserver d’excellentes capacités intellectuelles. Au menu, des sucres lents plutôt des sucres rapides. De cette manière, le cerveau reçoit constamment des glucides. Ainsi, il est vivement recommandé de consommer des féculents avant un examen ou autre événement impliquant des efforts intellectuels soutenus. Tout au long de l’épreuve, il serait judicieux de consommer des fruits secs ou une barre de céréales. Bien évidemment, l’alimentation ne sera pas uniquement constituée de sucres, il faut également apporter des protéines et des lipides qui sont respectivement indispensables pour la sécrétion d’hormones et pour la régénération des cellules.

     

    Faire le plein de vitamines du groupe B

    Les vitamines du groupe B sont tout simplement indispensables pour le cerveau. Il faut notamment souligner l’importance de la vitamine B9, ou acide folique, qui aide à lutter contre la fatigue intellectuelle. Celle-ci est présente dans de nombreux aliments, dont les noix, le jaune d’œuf ou encore le cresson. Parmi les vitamines de cette catégorie, la vitamine B1 est également intéressante et permettrait d’améliorer la concentration. On en prend de préférence au petit déjeuner (en consommant du pain complet ou des céréales). Pour sa part, la vitamine 12 est vivement recommandée pour les adolescents qui sont en pleine croissance autant du point de vue physique qu’intellectuel.

     

    Ne pas négliger les minéraux

    Outre le sucre et les vitamines du groupe B, il est important de privilégier les aliments riches en minéraux, éléments essentiels pour le bon fonctionnement du cerveau (et plus globalement pour celui du corps). Il est notamment conseillé de consommer des produits à forte teneur en fer, un minéral qui est bon pour la mémoire et améliore l’apprentissage chez les plus jeunes. Dans tous les cas, il faut faire attention aux carences en sachant que le fer est présent dans plusieurs aliments, en l’occurrence les viandes.

    Parmi les minéraux, il faut aussi citer l’iode qui stimule les fonctions cognitives. Il est aussi important chez l’adolescent que chez l’adulte. On retrouve l’iode dans les produits de la mer (algues, crustacés, poissons…), mais également dans les produits laitiers, le soja et certains légumes verts comme les haricots verts.

     

    Et les boissons ?

    Quand il est question d’aliments bons pour la mémoire, il faut également songer aux boissons, surtout pour ceux qui pratiquent des activités impliquant une perte d’eau, en l’occurrence les sportifs. Il est également nécessaire de tenir compte du climat. Dans des conditions favorables à une importante perte d’eau, il est vivement recommandé de bien s’hydrater, sous peine d’altérer les capacités cérébrales. Il faut notamment savoir que perdre plus de 2 % d’eau par rapport à la masse corporelle peut conduire à une baisse notable de certaines capacités intellectuelles. On pourrait notamment être moins concentré. Globalement, il faut respecter le fameux « 1,5 litre d’eau quotidiennement », à consommer même si l’on ne ressent pas la soif.

     

    En définitive, pour préserver de bonnes facultés intellectuelles, le maître mot est l’équilibre. Et en plus d’une alimentation variée et équilibrée, il est conseillé de pratiquer assidûment des exercices physiques, apportant ainsi une bonne dose d’oxygène au cerveau.

    Leave a reply →

Faire un commentaire

Cancel reply